+ 10 janvier 2017

Séjour linguistique en Angleterre : pourquoi parle-t-on de Perfide Albion ?

Grande-Bretagne, Royaume-Uni, outre-Manche : les expressions sont nombreuses pour désigner l’Angleterre, bien que leurs définitions exactes varient. Mais d’où vient celle pas vraiment flatteuse de Perfide Albion ? À l’occasion de votre prochain séjour linguistique en Angleterre, LEC vous propose une petite précision étymologique !

D’alba…

Les origines de cette expression, que vous pourrez peut-être entendre sous la forme de Perfidious Albion lors de votre séjour linguistique en Angleterre, il faut remonter jusqu’à l’Antiquité pour les trouver. Lorsque le terme Albion voit le jour, il n’a aucune connotation péjorative mais est simplement basé sur… une couleur. En effet, Albion se forme sur le mot latin alba signifiant blanc – une référence à la couleur des célèbres falaises de Douvres, paysage faisant face au Calais français.

… à perfide

Il faudra attendre le 17ème siècle pour que le terme d’Albion revête des allures négatives. C’est Jacques-Bénigne Bossuet, homme d’Église et prédicateur français, qui ouvre les hostilités en écrivant :

L’Angleterre, ah, la perfide Angleterre, que le rempart de ses mers rendait inaccessible aux Romains, la foi du Sauveur y est abordée.

L’écrivain use ici du mot perfide dans son sens religieux, autrement dit qui perd sa foi. Le ton est donné, près de 2 siècles après la bataille d’Azincourt, l’un des événements les plus symboliques de la longue – et heureusement révolue – intimité entre Anglais et Français. Le temps faisant son œuvre, le surnom de Perfide Albion reviendra sporadiquement à travers les siècles, vidé toutefois de son sens religieux. Il dénigre désormais les décisions politiques, économiques et sociales du Royaume-Uni et de sa 1ère nation constitutive.

VN:F [1.9.16_1159]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *