+ 3 février 2016

Apprendre l’anglais… et les différences entre le britannique et l’américain

apprendre_anglais_differences_etats_unis_angleterre_lec

Partir en séjour linguistique, c’est s’exiler le temps d’une semaine, deux, trois ou plus vers un pays étranger pour en découvrir la culture et progresser dans une langue auprès d’autochtones. L’organisme LEC vous propose, pour sa part, de partir vers pas moins de huit destinations, parmi lesquelles figurent l’Angleterre et les Etats-Unis. Or, prendre des cours d’anglais dans l’un peut quelque peu différer de l’autre… Aujourd’hui, notre équipe se propose de vous lister quelques différences entre le British English et l’American English. Listen up!

Des cours d’anglais pour utiliser… la bonne orthographe

Votre professeur d’anglais vous l’a suffisamment répété : l’orthographe de certains mots, pourtant similaires à l’oral, peut varier entre les deux pays. La lettre U disparait, le E se transforme en A, le R et le E jouent à échanger leur place etc. Il convient de bien se méfier pour ne froisser aucune sensibilité ! Des exemples ? Citons :

  • colour (Royaume-Uni) et color (Etats-Unis)
  • cheque (Royaume-Uni) et check (Etats-Unis)
  • theatre (Royaume-Uni) et theater (Etats-Unis)
  • grey (Royaume-Uni) et gray (Etats-Unis)

Réussir à correctement se nourrir aussi bien en Angleterre qu’aux Etats-Unis

Les plus gourmands d’entre vous le savent déjà : en Grande-Bretagne, certains aliments portent des noms… qui seront différents au pays de l’Oncle Sam. Ainsi, mieux vaut connaitre les principaux pièges pour ne pas être déçu au centre commercial ou – pire – au restaurant ! Parmi les traquenards classiques, mentionnons :

  • chips (Angleterre) et French fries (USA)
  • courgette (Angleterre) et zucchini (USA)
  • aubergine (Angleterre) et eggplant (USA)
  • sweets (Angleterre) et candy (USA)

Apprendre l’anglais… et apprendre à utiliser les bons noms de vêtements

Un t-shirt léger pendant l’été, un gros blouson bien épais pendant l’hiver : quelle que soit la saison choisie pour votre prochain séjour linguistique outre-Manche ou outre-Atlantique, vous voudrez peut-être vous acheter un ou deux vêtements. Une fois encore, gare aux confusions ! LEC vous invite à vous méfier des divergences suivantes :

  • trainers (Grande-Bretagne) et sneakers (Etats-Unis)
  • jumper (Grande-Bretagne) et sweater (Etats-Unis)
  • waistcoat (Grande-Bretagne) et vest (Etats-Unis)
  • braces (Grande-Bretagne) et suspenders (Etats-Unis)

Des cours d’anglais pour avoir le lexique correct à chaque coin de rue

Vous voilà sorti(e) de votre college anglais ou de chez votre famille hôtesse aux USA. Reste à connaître le bon vocabulaire pour déambuler à votre aise dans les rues environnantes ! Ici encore, les sujets de Sa Majesté peuvent employer des expressions différentes de celles usitées par nos amis américains. À titre d’exemple, évoquons :

  • underground (Royaume-Uni) et subway (USA)
  • phone box (Royaume-Uni) et phone booth (USA)
  • motorway (Royaume-Uni) et highway (USA)
  • pavement (Royaume-Uni) et sidewalk (USA)
  • zebra crossing (Royaume-Uni) et crosswalk (USA)

Du sport, oui… mais avec le bon vocabulaire !

Un séjour linguistique réussi est souvent fait de cours d’anglais… et d’activités sportives ! Or, une fois encore, mieux vaut avoir en tête quelques différences entre Britanniques et Américains pour éviter tout contre-sens. Ainsi, on évitera de confondre :

  • football (Angleterre) et soccer (Etats-Unis)
  • pitch (Angleterre) et field (Etats-Unis)
  • draw (Angleterre) et tie (Etats-Unis)
VN:F [1.9.16_1159]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *